jeudi 26 avril 2012

A Game of Thrones

J'ai dévoré mon gros livre électronique en un temps plutôt record vu le livre plutôt volumineux selon les dires de Goodreads. Avec un Kindle, il n'y a pas vraiment de numéro de page.
D'ailleurs, j'ai pris le temps pendant ma lecture un soir de lire quelques commentaires sur le réseau social des bibliophiles. J'étais un peu sceptique, comment un livre peut-il avoir des notes aussi hautes et aussi basses à la fois. Il récolte autant de 5 étoiles que de 1 étoile. Il semble que soit on adore ou on déteste. Et pour cause...

L'histoire se déroule dans un monde imaginaire, principalement sur le continent de Westeros, où la civilisation est de type médiéval et où la magie et les créatures légendaires (comme les dragons) ont existé mais sont supposées avoir disparu. Trois intrigues principales s'y entremêlent : plusieurs maisons nobles rivalisent pour l'obtention du trône royal de Westeros, tandis que dans les contrées glacées situées au nord du royaume une race de créatures supposée appartenir aux légendes se réveille, et que sur le continent oriental la dernière héritière de la dynastie royale de Westeros renversée quinze ans auparavant cherche à reconquérir le trône. -- tiré de Wikipedia
Dans quel clan je me place, dans un clan intermédiaire. J'ai quelques réticences, mais je trouve aussi beaucoup de bons coups.
D'abord, j'ai bien aimé le mode de narration avec l'alternance entre les personnages. J'aurais bien aimé avoir plus de section avec la petite Arya. 
Jon Snow dans la série télé
Les personnages sont d'ailleurs bien développés. L'évolution des personnages se passe bien et elle est plutôt crédible. Les personnages pour lesquels l'évolution sont intéressantes sont Robb et Jon Snow (pour lequel j'ai un petit faible.) D'ailleurs, j'ai été impressionnée par certains passages expliquant justement des évolutions psychologiques. Il y a un passage où Catelyn Stark mentionne comment elle est troublée par le passage des ans, comment elle est surprise à quel point son fils Robb a vieilli depuis qu'elle a quitté Winterfell.
George R.R. Martin décrit dans un autre passage les douleurs de la naissance. Pour avoir passé par là 3 fois, je peux dire qu'il est plutôt juste dans sa description autant sur le plan physiologique que psychologique.

Parlant description, le dosage est juste parfait. C'est quelque chose de difficile à dose. Il ne faut pas inonder le lecteur, mais il faut aussi l'alimenter suffisamment. Ici, nous avons le match parfait.
L'intrigue est intéressante et bien menée. J'ai bien aimé les jeux de pouvoir et la façon de les mener.

J'aurais aimé que ce qui était entamé dans le premier livre se termine, mais malheureusement ce n'est pas le cas. Ce livre est une introduction, une mise en place pour les livres à venir.

Ma note : 4 étoiles.

J'ai débuté la série télé... critique à venir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire